• DERNIÈRE MINUTE n° 9

    De Santiago du Chili :

    La question du tour de garde dominical de la pharmacie Lopez est largement dépassée.
    En effet, son propriétaire, dans les yeux duquel passent d’inquiétantes lueurs, a décidé de la laisser ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour une durée illimitée.
    En revanche, il se refuse obstinément à vendre quoi que ce soit et à exécuter les ordonnances qu’il déchire systématiquement sans même daigner en prendre connaissance.
    Le conseil de l’ordre des pharmaciens siège sans désemparer pour essayer de trouver une solution susceptible de mettre fin à ce scandale qui bouleverse l’opinion publique. 

    À suivre...


    votre commentaire
  • Ce film qui rend aussi un hommage aux réalisateurs d’animation japonais, ne doit pas être comparé aux superbes animations de ce genre. Il n’en est pas une pâle copie, ni une moquerie.

    Wes Anderson, nous offre un film d’animation en stop-motion, image par image, un petit bijou à la fois subtil et sublime. Une bande-originale superbe d’Alexandre Desplat et un doublage excellent avec les voix qui correspondent très bien aux personnages. Une satire sociale à réserver aux ados et adultes.

    Mais lisez l’article – L’île aux chiens

     


    votre commentaire
  • DERNIÈRE MINUTE n° 8

    De Santiago du Chili :
    Le désormais célèbre potard de l’avenida San Martin, qui avait disparu dans la jungle, vient de faire sa réapparition comme si de rien n’était. Observant un mutisme complet, il s’est refusé à toute déclaration. Il s’est contenté, d’un air ulcéré, d’accrocher à la porte de son officine l’écriteau suivant :
    « Par mesure de rétorsion, c’est la pharmacie Lopez qui sera de garde, non seulement dimanche prochain, mais encore toutes les nuits de la semaine suivante ; »
    Une section de surveillants hospitaliers et d’assistantes sociales campe à proximité, prête à parer à toute éventualité.

    À suivre...


    votre commentaire
  •  

    Nous avons  un film dont le titre est à double sens car nous sommes dans une histoire où une brume toxique atteint presque les toits de Paris ce qui nous laisse le plaisir de voir Paris sous un angle jamais vu ; mais nous sommes aussi dans le brouillard de notre entendement puisque la catastrophe n’a pour prétexte que de nous focaliser sur le comportement humain et leur tentative de survie. N’attendez donc pas de réponses à vos questions.

    Mais lisez l’articleDans la brume ;

     


    votre commentaire
  • J’ai voulu voir si ce film méritait d’être plébiscité pour les enfants et croyez-moi, je le conseille sans retenue car non seulement il est irréprochable, mais il ne verse jamais dans la niaiserie et offre plusieurs niveaux de compréhension qui s’adaptent à toutes les tranches d’âge.

    Mais lisez l’article avec les photos – Pierre Lapin

    Hommage à Pierre Dac (suite)


    DERNIÈRE MINUTE n° 7

    De Santiago du Chili :
    M. Francisco Lopez, le pharmacien bien connu, s’est échappé du centre psychiatrique où il était en observation depuis deux semaines, et a disparu dans la jungle. Pour marquer le coup, et avec l’approbation du conseil de l’ordre, tous ses confrères ont décidé une grève illimitée. Il n’y aura donc pas de pharmacie de garde dimanche prochain. En revanche, afin que la population n’en supporte pas les fâcheuses conséquences, les marchands à la sauvette et les camelots seront autorisés à vendre, à la criée, tous produits et articles pharmaceutiques de remplacement.
    L’émotion est à son comble dans la capitale chilienne, où M. Lopez ne compte que des amis et des gens qui ne peuvent pas le sentir.

    À suivre...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique