• J’ai infiltré le Ku Klux Klan, est un film tiré d’une incroyable histoire vraie. Avec quelques petites modifications comme la tenue de Ron et sa coiffure improbable et drôle de même que sa romance avec Patrice Dumas interprétée par Laura Harrier.

    Le sujet est traité avec légèreté, mais ça n’occulte en rien le côté insoutenable de ce mouvement raciste d’extrême droite qui sévit toujours.

    Un film salué par la presse et les spectateurs qu’il faut vraiment aller voir.

    En savoir plus : lire – Blackkklansman

     


    votre commentaire
  • Vanessa Paradis, Camille Cottin, Pierre Deladonchamps, Jean Pierre Bacri, Chantal Lauby, un casting alléchant qui entoure une Mamie, atteinte de la maladie d'Alzheimer,  interprétée avec une grâce touchante par Claudette Walker.

    Des dialogues incisifs, une histoire originale, et des personnages un peu barrés qui sont joués par une joyeuse bande de comédiens tous brillants ; tout est réuni pour nous montrer un film qu’une majorité de spectateurs ont déjà apprécié.

    En savoir plus ! Lire – Photo de famille


    votre commentaire
  • Attention, ne vous fiez pas à l’affiche qui donne à penser que nous sommes dans un film familial pour adolescents. C’est une histoire sombre, sans concession et assez violente, mais parfaitement bien jouée par des acteurs excellents.

    Zoé Kravitz qui se joint aux deux demi-frères apporte une fraîcheur salutaire. Elle aurait mérité un rôle plus étoffé.

    Un film de science-fiction (mais pas que...) original qui pose beaucoup de questions dans un scénario salué par la presse.

    Le rideau tombe dans les toutes dernières minutes avec une belle surprise déconcertante pour certain.

    Voir mon opinion – Kin


    votre commentaire
  • Une distribution exceptionnelle, des acteurs parfaits, un film d’époque en costumes avec des dialogues savoureux, issus notamment de Diderot (des extraits d’une partie de ‘’Jacques le fataliste’’), voici ce que nous propose Emmanuel Mouret.

    Nous sommes plongés à la veille de la Révolution dans un marivaudage à la fois cruel et léger.

    Mais lisez mon opinion – Mademoiselle de Joncquières

     


    votre commentaire
  • Peter Berg nous propose un scénario qui diffère des films d’action et d’espionnage habituels par sa froideur, sa violence et un réalisme impressionnant sur le côté, corruption, trahison et limite règlement de compte, dans un contexte géopolitique qui est glaçant. La fin, politiquement incorrecte, déstabilise et donc ce film ne convient pas à tout le monde surtout que la presse salue l’originalité et l’aspect technique du cinéma.

    Voir mon article – 22 miles


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires