• Au XIXe siècle, les duels sont monnaies courantes en France. Ȧ l'époque, on ne plaisante jamais avec l'honneur. En règle générale, le duel est un affrontement très codifié. Les deux opposants s'accordent sur le lieu, la date et l'heure, conviennent ensemble des armes et des modalités et se font accompagnés de témoins le jour J.  En 1808, Messieurs De Grandpré et Le Pique se querellaient au sujet de Mademoiselle Tirevit, une danseuse de l’Opéra de Paris. Pour les deux hommes, la situation n'est plus tenable : l'un d'eux est de trop et doit disparaitre. Mais pas n'importe comment. Les deux hommes voient les choses en grand. Ils vont s'affronter dans les airs, à bord de leur montgolfière respective.

    Voir - Duel en montgolfière   


    votre commentaire
  • Ric Roman Waugh nous propose un film de science fiction catastrophe certes, mais avec une certaine modestie qui nous change des habituels sauveurs d'apocalypse.  Cette presque fin du monde s'inscrit avec les deux personnages aux rôles équilibrés qui ont chacun leurs moments de premier plan. C'est rare et c'est bien. Une aventure simple, carrée, efficace qui privilégie la psychologie de tous les personnages, en auscultant leurs réactions en situation de crise de façon réaliste. Les effets spéciaux comme la musique accompagnent bien le scénario sans être excessifs.

     Voir - Greenland   


    votre commentaire
  • Les deux réalisateurs et scénaristes, Hugo Benamozig et David Gaviglioli, frappent très fort avec un art consommé du grand n'importe quoi du genre Monty Python, un sens du tempo comique de la réplique qui tue, un travail d'orfèvre dans ce style d'humour réservé habituellement aux anglo-saxons. Attention... nous ne sommes pas dans un film tout public. Il ne faut pas craindre le second degré ni le troisième.

    Voir - Terrible jungle   


    votre commentaire
  • Où Black and White arrivés à Glasgow, commencent leur enquête dans les bistrots où ils consomment leur boisson favorite. Passablement éméchés, ils découvrent les barbus déguisés en soldats de régiment écossais.
    Ils parviennent à sortir le professeur , dernier du défilé et à l'interroger dans un pub tranquille malgré qu'il soit drogué. Nous commençons à voir l'ébauche du plan de Furax quand...

    Voir - épisode 27 - Mery Christmas     


    votre commentaire
  • La Fontaine s'est inspiré de la fable de Bonaventure des Périers de 1558. Cette fable qui a traversé les siècles  avant Bonaventure des Périers et après, nous fait penser aux expressions " ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué "  ou "faire des châteaux en Espagne" qui sont toujours d'actualité. Et la phrase Adieu veau, vache, cochon, couvée est encore utilisée et connue du plus grand nombre.

    Voir - La laitière et le pot au lait   


    votre commentaire