• The Ride

    The Ride, film documentaire nous rappelle que le génocide non reconnu des indiens aux États-Unis n’a toujours pas connu de « repentance » comme on dit aujourd’hui,  ni de réparations. C’est sans volonté de stigmatiser les « blancs » que se perpétue la tradition que  la jeune réalisatrice française, Stéphanie Gillard, nous fait revivre avec pudeur et sérénité.  Une incroyable chevauchée hivernale annuelle des descendants pour honorer leurs ancêtres dans ce périple de 450km (rappelant celui de 1890) dans des conditions très difficiles. Aujourd’hui, les anciens qui ont commencé en 1980, accompagnent les jeunes pour qu’ils se confrontent avec leur dignité d’antan dans la paix et le dépassement de soi. Magnifique !

    Vous pouvez partager cet article, mais lisez plutôt ! THE RIDE

    Et surtout prenez le temps de visualiser l’interview à la fin. Stéphanie Gillard est rayonnante et le chef sioux Lakota impressionnant de concision, justesse et sérénité. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :