• Les artilleurs du lac de Vénissieux

    Après l’hommage aux éboueurs qui font un travail remarquable et ont été présent pendant toute la période de confinement, je viens cette fois plus « légèrement » vous raconter l’histoire de ceux qui, avant le tout-à-l’égout au XVIIIe et XIXe siècle ont contribué à l’assainissement de la ville de Lyon et ses environs ; Ceux que Guignol appelait les artilleurs de Vénissieux ou les parfumeurs et que nous nommions les gandousiers. La gandouse en parler lyonnais ce sont les ‘’matières’’, les produits des écommuns que les vulgaires appellent des latrines. Si toutefois parmi mes lecteurs des personnes des autres villes certains connaissent ceux qui assuraient ce service, ce serait sympa de m’en donner l’information. Que diriez-vous d’un tour de France des latrines !

    Mais lisez plutôt - Les artilleurs du lac de Vénissieux   


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :