• Je promets d'être sage de Ronan le Page

    Un premier film plutôt réussi qui met en scène des personnages un peu cabossés avec des rôles secondaires touchants, savoureux et farfelus, de jolis dingos employés au musée.

    Ils accompagnent un duo épatant et complémentaire formé par Pio Marmaï ex metteur en scène de théâtre déjanté, devenu vacataire comme agent de surveillance dans ce musée de province et collègue de Sybille, coincée, malveillante, psychorigide jouée par Léa Drucker qui s’en donne à cœur joie dans le registre caractériel.

    Ils sont parfaits, charismatiques et interprètent sans doute un de leurs meilleurs rôles. Une belle comédie ni vulgaire ni violente, rafraîchissante, enjouée et intelligente qui nous donne le sourire. 

    Je promets d’être sage 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :