• Alidor qui renvoie l’ascenseur sauve et délivre le pantin. Le môme Eugène est rétabli avec juste une bosse. Pinocchio se rend chez la Fée bleue. Il arrive dans la nuit et est reçu à la fenêtre du quatrième par monsieur Limace.

    Celui-ci accepte de descendre lui ouvrir la porte.

    Monsieur Limace  


    votre commentaire
  • En 2009 lorsque j’écrivis la version moderne de La Fontaine, Livre 1 fable 18, comment ne pas songer au débat de 2007 entre Nicolas Sarkozy le Renard et Ségolène Royale la Cigogne. C’était tentant et jubilatoire. Finalement une fable politique bien actuelle au jeu de Trompecouillons. 

    Le Renard et la Cigogne au XXIe siècle.


    votre commentaire
  • Bruno Dumont m’a ici moins déconcerté que lorsque j’ai vu Ma Loute que je suis allez voir deux fois car je n’étais entré dans le film qu’au bout de vingt minutes la première fois.
    Cette version de Jeanne d’Arc est à la fois baroque et audacieuse, anachronique tout en étant fidèle à l’œuvre de Charles Péguy.
    Les personnages qui entourent la toute jeune Lise Leplat Prudhomme sont un vrai casting de « gueules » de cinéma. Le phrasé est ampoulé, théâtral, exagéré. J’ai personnellement ressenti et apprécié, l’impressionnant travail de chaque plan, la qualité des décors et costumes.
    C’est un film d’auteur et comme pour les musées d’Art Moderne, le visiteur ou le spectateur criera au génie ou à l’imposture. Plus mesuré, je l’ai trouvé beau, baroque, original et intelligent.

    Jeanne 


    votre commentaire
  • Cédric Kahn nous propose un psychodrame familial avec une belle maitrise du scénario et de la direction d’acteurs. Rajoutons la lumière les décors et les images ainsi que la sublime bande-son comportant les chansons de Françoise Hardy et de Mouloudji. Les acteurs sont tous en symbiose, la tension reste soutenue. Un film qui peut toutefois déstabiliser par ses excès.  

    Fête de famille


    votre commentaire
  • Bien le bonjour mes Belins, Belines

    Non je ne vous ai pas oubliés. Je reviens d'un court séjour à Londres avec une de mes filles.

    Je reprends mes activités dès demain, mais en attendant : voyez plutôt -

     Londres


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique