• Un film très sombre avec des acteurs impressionnants dans des rôles outrés qui peuvent déranger, que ce soit Vincent Cassel en commandant de police du genre Colombo alcoolo ou Romain Duris en écrivain raté, professeur de littérature et psychopathe.

    Kiberlain est superbe sobre, trouble, manipulatrice ?? Un film assez glauque et qui sort des sentiers battus.

    Voir l’article – Fleuve noir


    votre commentaire
  • Skyscraper de Rawson Marshall Thurber sans être un chef d’œuvre est un bon divertissement, spectaculaire et impressionnant.

    Le réalisateur et le scénariste n’ont eu d’autres motivations que de mettre en valeur le talent de cascadeur de l’ancien catcheur The Rock, le charismatique Dwayne Johnson.

    Son épouse qui est ici interprétée par Neve Campbell est aussi l’héroïne de la saga « Scream ».

    Ne cherchez pas un lien avec La tour infernale ou Piège de cristal, nous ne sommes pas dans ce registre ; l’absence de psychologie des personnages est compensée par du 100% adrénaline.

    Lisez l’article – Skyscraper


    votre commentaire
  • La réalisatrice anglaise Clio Barnard retrouve sa province natale du Yorkshire avec un drame familial et intimiste dont les sentiments sont sublimés les deux acteurs, en osmose complète, Ruth Wilson et Mark Stanley.

    Une histoire captivante jusqu’au dénouement de ce drame intense sur les traumatismes subis par Alice qui lui ont créé des séquelles irréversibles. Un beau film et une formidable actrice.

    Je vous laisse le soin de voir mon article – Dark River


    votre commentaire
  • Anne Depetrini nous offre une comédie fraîche, sans prétentions, un petit film de vacances qui apporte de la douceur et de la tendresse dans notre monde trop souvent triste et brutal. Ça fait du bien de se poser 90mn pour savourer seul ou en famille, une histoire simple et sympathique.

    Berengère Krief, jeune humoriste lyonnaise, nous fait profiter de son sourire lumineux en donnant une belle générosité à son personnage.

    Voir mon opinion – L'école est finie


    votre commentaire
  • Ce film de Shohei Imamura en version restaurée avait reçu la Palme d’or à Cannes en 1983. Chronique du Japon du XIXe siècle, il est une fable sur la vie et la mort et nous montre quelques scènes impressionnantes  liées au mode de vie de l’époque et aux coutumes cruelles.  Mais surtout il sublime la nature avec des images d’une beauté incroyable.

    En savoir plus, voir l’articleNarayama


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique