• Bécassine une héroïne contreversée et que Chantal Goya n’a pas vraiment contribuée à nous la présenter sous un jour merveilleux comme dans ce film où elle ne se montre ni boniche, ni stupide grâce à la magie de Bruno Podalydès, toujours très respectueux des adultes et surtout des enfants.

    Alors oui, grâce à l’extraordinaire Émeline Bayart surtout connue comme chanteuse et comédienne de théâtre, le réalisateur et comédien nous offre une version poétique, burlesque et magique de cette jeune femme pleine de sagacité et d’inventivité.

    En savoir plus : je vous offre mon opinion – Bécassine


    votre commentaire
  • La discipline était sévère dans les écoles de la république, surtout jusque dans les années 30.

    Vous connaissez les bons points, le bonnet d'âne, mais connaissez-vous la croix d'honneur ou la langue de bœuf...

    Petit retour vers le passé, sans nostalgie ; juste un moment de surprise et de sourire.

    voir l'article et les illustrations : communale - bonus, malus


    votre commentaire
  • Une comédie de David Diane et Morgan Spillemaecker extrêmement décapante, caustique, irrévérencieuse et très incorrecte mais pas anodine et qui mériterait d’être étudiée en cours de psychanalyse car il traite par l’absurde des pulsions violentes qu’une mauvaise éducation peut provoquer. Mais c’est avant tout un vaudeville jubilatoire pour adultes.

    Lire mon sentiment avec l’article : Comment tuer sa mère


    votre commentaire
  • Tiré du best seller « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », se film est aussi magnifique par ses paysages, qu’impressionnant par son histoire originale et méconnue de l’occupation allemande de l’île de Guernesey pendant la seconde guerre mondiale.

    Un film sensible, une romance surannée, traitée sans mièvrerie, avec délicatesse.

    On aime avec passion ou pas, Fan du livre, j’ai vraiment beaucoup apprécié.

    En savoir plus, lire l’article : Le cercle littéraire de Guernesey


    votre commentaire
  • Nous avons ici une variante féminisée de la trilogie célèbre jouée par Brad Pitt, Georges Clooney et Mat Damon. L’écueil qui n’a pas été évité c'est que les comparaisons occultent l’originalité de cette version qui repose sur huit femmes, charismatiques, très crédibles dans leurs rôles complémentaires respectifs.

    Ni violence, ni sexe, du charme redoutable et de l’intelligence.

    Voir le détail dans l’article – Ocean’s 8


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique