• Ce joli film traite d’un drame social sur un ton empreint de douceur, de mélancolie, de subtilité. À la fois, drôle touchant, bouleversant, nous passons peu à peu de la comédie au drame.

    Eric Judor, dans ce rôle, nouveau pour lui, ne commet pas de fausse note. Il est accompagné d’une direction d’acteur remarquable par les deux enfants qui sont justes et talentueux.

    Ce film, largement approuvé par la presse et les spectateurs, mérite d’être vu.

    Mais lisez plutôt – Roulez jeunesse


    votre commentaire
  • Victime de Renard et Chat qui lui ont fauché ses sequins d'or, notre Marionnette se rend chez le Juge, dont le jugement est tout de même bizarre.

    Cette deuxième partie des aventures de Pinocchio confirme que Collodi met en place un bestiaire impressionnant et que l'absurde des situations comme les rebondissements sont le quotidien du Pantin.

    Je dispose de l'intégral de la vraie histoire parue sous forme de feuilleton dans la littérature pour enfants. Je garde la trame en réécrivant et réactualisant dans le langage populaire d'Audiard. C'est étonnant et croquignolet.

    Mais lisez plutôt le 23e épisodeLa justice à contre-courant

     

     


    votre commentaire
  • Gabriele Muccino nous montre une famille qui se retrouve isolée et obligé de cohabiter deux jours, deux nuits. Il en résulte tout une série de règlements de compte et de destins plus ou moins bancals où le tempérament méditerranéen explose littéralement comme un feu d’artifice.

    C’est bien filmé et crédible car la fin ne se termine pas en un happy-end bêta-benêt.

    À voir absolument en VOST.

    Savourez cette belle histoire de nos voisins italiens – Une famille italienne


    votre commentaire
  • L’adaptation du roman « The Children Act » d’Ian McEvan par le réalisateur Richard Eyre est sublimée par l’interprétation magique d’Emma Thomson. La tension est aussi rehaussée par le jeu exalté du jeune Fion Whitehead (excellent dans le film Dunkerque) qui interprète le jeune Adam, tourmenté et même inquiétant. Rajoutons la relation de My Lady et son mari, joué par Stanley Tucci lui aussi parfait de sobriété et justesse, qui donne une touche émotionnelle palpable.

    Un beau film à voir en VOST si possible - .My Lady


    votre commentaire
  • Paul Sanchez est revenu n’est pas un simple film policier à suspense. Nous sommes dans une histoire où la crédibilité n’est pas de mise car rien n’est classique, les personnages, excepté Sanchez magistralement interprété par Laurent Lafitte, sont tous à l’ouest.

    Mais le scénario suit un fil rouge que nous ne parvenons pas à saisir car nous sommes volontairement distraits de la réalité pour être ballottés de fausses-pistes en faux-semblants.

    C’est tout le talent de Patricia Mazuy qui ne craint pas de se faire laminée par les spectateurs venus voir un film conventionnel.

    Dans un registre totalement différent j’ai aimé « Ma Loute » de Bruno Dumont, alors j’adhère et tire mon chapeau à Zita Hanrot, Laurent Lafitte et Philippe Girard pour leur prestation haut de gamme.

    Le cinéma est magique quand il sort des sentiers battus.

    Voir mon opinion que j’assume – Paul Sanchez


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique