• DERNIÈRE MINUTE n° 22 Retour à la case départ, ça ne va pas s'arranger.

    De Santiago du Chili :

    Un sensationnel coup de théâtre vient de se produire.
    M Francisco Lopez a repris possession de sa pharmacie après annulation, à l’amiable, des accords passés à Tanger avec M. Gustav-Adolphe Otersund, lequel s’est contenté de déclarer évasivement qu’il s’inclinait devant la noblesse des sentiments de M Lopez.

    P.S. : C’est la pharmacie Lopez qui sera de garde dimanche prochain. 

    À suivre...


    votre commentaire
  • DERNIÈRE MINUTE n° 21Nous nous dirigeons vers l’incident diplomatique ? 

    De Göteborg (Suède) :

    « Par considération pour le nouvel occupant de l’officine de la place Oxenstiern, c’est la pharmacie Lopez qui sera de garde dimanche prochain. »
    Suite à cette annonce, M. Francisco Lopez, qui commence à la trouver saumâtre, a adressé au président de l’ordre des pharmaciens suédois une note, à peine polie, dans laquelle il déclare qu’il n’a pas quitté Santiago du Chili, dans le but d’échapper à la servitude systématique de la garde dominicale, pour que la même comédie se renouvèle à Göteborg.

    À suivre...


    votre commentaire
  • DERNIÈRE MINUTE n° 20 - Une initiative hasardeuse !!

    De Santiago du Chili :

    Par respect de la tradition et par courtoisie envers le nouveau propriétaire de l’officine de l’avenida San Martin, c’est la pharmacie Otersund (ex-Lopez) qui sera de garde dimanche prochain. 

    À suivre... 

     DERNIÈRE MINUTE n° 19 - Est-ce bien raisonnable !

    De Göteborg (Suède) :

    En signe de joyeux accueil, la pharmacie Lopez a été désignée par l'ordre des pharmaciens suédois pour être de garde à Göteborg dimanche prochain, à la grande surprise de son propriétaire. 

    À suivre...


    votre commentaire
  • DERNIÈRE MINUTE n°18 

    De Santiago du Chili :

    On vient d’apprendre que les pourparlers engagés laborieusement à Tanger entre M. Francisco Lopez et M. Gustav-Adolphe Otersund, viennent enfin d’aboutir.

    Ne parvenant pas à se mettre d’accord sur le plan financier, les deux hommes ont finalement trouvé une solution élégante en procédant purement et simplement  à l’échange de leurs pharmacies. En conséquence ; M Otersund devient propriétaire de la pharmacie Lopez à Santiago du Chili et M Lopez de la pharmacie Otersund à Göteborg (Suède).

    À suivre... 


    votre commentaire
  • DERNIÈRE MINUTE n°17 

    De Santiago du Chili :

    On apprend de source sûre, que, en dépit des efforts conjugués des douze interprètes, ça s’accroche mal à Tanger.

    M Francisco Lopez a fixé à la somme de 400 000 escudos le prix de vente de sa pharmacie et M. Gustav-Adolphe Otersund lui en a offert le double, soit 1 208 000 couronnes suédoises.

    M Francisco Lopez refuse obstinément d’augmenter son prix d’un seul centavo et M Otersund de diminuer son offre d’un demi-quart de krona.

    On en est là.

    Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant du suivi des négociations.

    À suivre...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique