•  Jean Pierre et Luc Dardenne, nous proposent une histoire basée sur une réalité abrupte et délicate, une actualité brulante.

     Un film salué et récompensé par les professionnels, mais ici la médiatisation conduit à une faible fréquentation des spectateurs qui savent pratiquement à quoi s’attendre.

     Dommage car il s’agit ici de comprendre pourquoi ce genre de problème n’a que peu de solutions.

     Voir – Le jeune Ahmed


    votre commentaire
  •  

    Anne Giafferi nous propose une comédie sur le cinéma et les actrices et les difficultés pour ces dernières à se maintenir à niveau dans le prolongement de leur carrière.

    Cette fable fait intervenir une doublure qui se trouve être la jumelle ignorée de l’actrice où Mathilde Seigner interprète les deux rôles : la star capricieuse et l’apprentie actrice.

    C’est plus profond qu’il n’y paraît et la réalisation délicate et soignée avec un scénario solide et des acteurs tous excellents nous offre un divertissement avec une bonne dose de sensibilité et de tendresse.

     

    Voir – Ni une ni deux


    votre commentaire
  • Le réalisateur, Chad Stahelski, lui-même cascadeur et coordinateur de cascades (ceci explique cela), nous propose son troisième volet de la franchise ‘’John Wick’’ encore plus rythmé et spectaculaire avec une image et une luminosité superbe.

    Ce film est bien sûr destiné aux amateurs de ce genre d’action qui provoque quelques poussées d’adrénaline. Les courses poursuites, à pied, à cheval et en motos sont parfaites, Quelques clins d’œil et un brin d’humour noir ne sont pas absents. Un opus qui remplit bien son cahier des charges.

     Voir – John Wick 3


    votre commentaire
  • Justine Triet nous propose une histoire assez alambiquée avec plusieurs sujets entrelacés où vérité et mensonge, manipulateurs et manipulés, présent et passé s’entremêlent.

    L’interprétation de Virginie Efira force le respect.

    Attention toutefois, le côté oppressant et quelques scènes dérangeantes peuvent déstabiliser.

    Un grand film de cinéma créatif pour public averti.

    Voir - Sibyl


    votre commentaire
  • Le titre français de la comédie romantique de Jonathan Levine est mal choisi, la traduction de Long Shot que l’on peut traduire par Pari Risqué aurait été plus judicieuse, car il n’y a pas de jeu de séduction.

    La tendresse évolue vers un sentiment plus profond et c’est Charlotte la candidate qui prends le risque de l’union. Ceci étant, nous avons un bon scénario, deux excellents acteurs principaux avec une surprenante Charlize Theron rayonnante et drôle, Seth Roger, maladroit, mal fagoté bien ancré dans ses convictions rigides. Et les seconds rôles sont parfaits.

    Un excellent divertissement avec parfois un humour un peu cru, bien américain.

    Voir – Séduis-moi si tu peux


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique