• Pour cette troisième partie, nous terminons avec l'embarquement à Glasgow des barbus sur le Yacht de Furax qui a envoyé à Paris un ultimatum réclamant de nouveaux barbus. Ils sont cachés dans des tonneaux et drogués, ils se prennent pour de la soupe !!! Socrate et Euthymènes venus par hasard sur les quais découvrent le stratagème et se planquent à leur tour dans un fût.

    Voir Furax et les barbus en tonneaux    


    votre commentaire
  • En 1940, Denise Domenach-Lallich âgée de 16 ans avait aidé son frère entré dans la résistance dès la signature de l'armistice. Elle poursuivra son activité clandestine jusqu'à la libération. Le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Libération lui avait rendu hommage de novembre 2018 à septembre 2019 dans une exposition temporaire "Génération 40, les jeunes et la guerre" qui avait reçu un franc succès. Agrégée de lettre elle a donné des conférence sur l'engagement des jeunes jusqu'à plus de 70 ans et un livre est paru au début des années 2000 d'après ses cahiers où elle relatait chaque jour ses réflexions. Cette grande Dame est décédée en juillet de cette année 2020 et à mon tour de lui rendre hommage.

    Quand je pense que de nombreux jeunes d'aujourd'hui n'ont même pas le courage de porter un masque pour protéger les autres et leurs ainés du virus actuel, c'est déplorable. 

    Voir - Denise Domenach l'entrée en résistance    


    votre commentaire
  • Les Mères lyonnaises sont en grande partie à l'origine de la réputation de la gastronomie lyonnaise. La plus ancienne connue dans le lyonnais est la Mère Guy qui acheta, une guinguette à La Mulatière, avec son mari marinier en 1759. Celui-ci la fournissait en poisson et sa réputation est liée aux succulentes matelotes d'anguilles qu'elle réalisait. Son restaurant avec ses petits bals attiraient peintres et artistes de passage, les familles le dimanche l'été et les bourgeois en galante compagnie.

    Voir - La Mère Guy, la mère des Mères     


    votre commentaire
  • Bic consacre sa dernière journée à bien comprendre les différents modes de tannage et à se former à la fabrication et au tir à l'arc. Pour permettre aux deux clans de se rencontrer, il conçoit la première carte topographique simplifiée avec des symboles.

    Voir - Bic et la carte IGN    


    votre commentaire
  • En 75 avant J.C., un jeune noble de 25 ans se rendait à Rhodes pour étudier l'art oratoire. Il se fit capturer par des pirates siciliens qui le retinrent en otage pour obtenir une rançon substantielle. Manque de chance pour ces derniers, leur prisonnier s'appelait Julius Caesar qui était déjà une forte personnalité. L'histoire qui suit racontée par Plutarque vaut son pesant de gratons comme on dit à Lyon.

    Voir - César otage des pirates     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique