• Avec Proxima, Alice Winocour, fascinée par la conquête spatiale, nous propose un bel hommage aux femmes mères qui occupent une place à part pour concilier leur passion de spationaute et la séparation d’avec leur jeune enfant.
    Disons le tout de suite, Eva Green n’a jamais été aussi bouleversante
    et mise à nu devant Zélie Boulant-Lemesle, qui joue la petite fille  avec un naturel stupéfiant.

    Un très beau film très documenté sur l’entraînement, humain, intelligent et touchant. 

    Proxima 


    votre commentaire
  • Paul Feig, sur un scénario d’Emma Thompson, nous offre un délicieux conte de Noël, une romance mais pas que, un film d’une grande humanité, drôle et triste, lumineux et apaisant. C’est aussi un hommage, par la musique de la bande-son des chansons du groupe pop rock « Wam ! », de Georges Michael créateur en 1986 de Last Christmas. Laissez-vous bercer par cette histoire poétique plus profonde qu’elle n’y paraît. 

    Last Christmas  


    votre commentaire
  • Après une adaptation moyenne du Crime de l’Orient-Express par Kenneth Branagh en 2017, nous apprécions de retrouver une intrigue qu’aurait aimée Agatha Christie. Nous avions presque cru à la solution de l’énigme vers le milieu du film et nous suivions le détective Blanc pour voir comment il va dénouer les fils conduisant au coupable. C’était sans compter sur le scénario original de Johnson. Un film très british, malin, drôle et intrigant jusqu’à la dernière minute.

    Ȧ couteaux tirés  


    votre commentaire
  • En ce lundi 16 septembre 2019 voici la fin de mon cours séjour londonien parfaitement préparé par P’titefleur ma fille. Je garde à l’esprit, le souhait de retourner à Londres pour conforter ce que j’ai parfois entraperçu. Tout a été comme un rêve du début à la fin, malgré un trajet aller un peu chaotique. Je souhaite à chacun d’avoir la chance de vivre d’aussi magnifiques moments.

    Voir donc - Londres quatrième jour  


    votre commentaire
  • Chanson douce est un livre de Leila Slimani inspiré d’un fait divers réel adapté au cinéma par Lucie Borleteau, laquelle pour ménager le suspense de ceux qui n’ont pas lu l’ouvrage (prix Goncourt 2016), place en fin de son long métrage le premier chapitre du livre. Effectivement n’ayant pas lu le bouquin, j’ai fait partie de ceux qui, se doutant peu à peu qu’il allait se passer quelque chose mais quoi et quand (?), ressentirent un malaise grandissant. Une interprétation magistrale de Karine Viard.

    Ȧ voir si vous avez le cœur bien accroché – Chanson douce  


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique