• 22 miles

    Peter Berg nous propose un scénario qui diffère des films d’action et d’espionnage habituels par sa froideur, sa violence et un réalisme impressionnant sur le côté, corruption, trahison et limite règlement de compte, dans un contexte géopolitique qui est glaçant. La fin, politiquement incorrecte, déstabilise et donc ce film ne convient pas à tout le monde surtout que la presse salue l’originalité et l’aspect technique du cinéma.

    Voir mon article – 22 miles


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :